Vous êtes actuellement sur :

Lambris : l'essentiel de la pose

Les recommandations de pose PLF concernant la mise en oeuvre des gammes de lambris sont en conformité avec la réglementation en vigueur (DTU 36.1 – menuiseries en bois) et la norme produit NF-EN 14519. Elles concernent exclusivement les lambris en bois à usage intérieur.

1 - RÔLE ET DOMAINE D’EMPLOI DES LAMBRIS

Les lambris bois PLF sont essentiellement destinés à l’habillage décoratif intérieur des murs, cloisons et plafonds. Au-delà de leur étonnante facilité et rapidité de mise en oeuvre, ils jouent un rôle :

  • Esthétique : le choix des finitions, des aspects (brossé, raboté, brut de sciage…), du sens et type de pose, des profils offrent une multitude de réponses décoratives.
  • Fonctionnel : solution idéale pour la rénovation (ils permettent de redresser des murs non plans) et l’isolation thermique par l’intérieur grâce à leur mise en oeuvre sur ossature. De plus les lambris bois offrent le support idéal pour la fixation d’éléments rapportés (tableaux, luminaires…).
  • De confort : les lambris en bois procurent une sensation de chaleur confortable. Associés à une isolation intérieure, ils améliorent considérablement la performance énergétique de la pièce.
    De plus les lambris contribuent à une amélioration sensible du confort phonique.

2 - TYPE ET SENS DE POSE

Le sens de pose d’un lambris dépend presque essentiellement de vos préférences décoratives en matière d’habillage d’un mur vertical ou oblique (en combles) ou d’un plafond. Il y a principalement 4 types de pose :

  • la pose verticale,
  • la pose horizontale,
  • la pose en oblique (à 45° ou suivant un autre angle),
  • la pose en soubassement (horizontale ou verticale).

Mais il faut toutefois savoir que chaque sens donne un effet visuel différent.

Pose verticale et horizontale :

pose lambris mur

Astuce

  • Un habillage avec des lames posées verticalement aura tendance à donner visuellement une diminution de la longueur du mur. En revanche, il augmentera l’impression de hauteur.
  • L’habillage avec des lames posées horizontalement donnera une impression de mur plus long et abaissera la hauteur sous plafond.

Pose au plafond et soubassement :

pose lambris plafond

3 - STYLE D’ASSEMBLAGE.

La pose en coupe perdue

Avantage : aucune chute, esthétique discrète
On commence par une lame entière, on aboute une deuxième lame, voire une troisième (en fonction de la longueur ou de la hauteur du mur), on termine la rangée par une lame coupée à la bonne longueur. La chute de celle-ci servira à commencer la rangée suivante, on continuera par une lame entière, puis la rangée sera terminée par une lame coupée, la chute de cette dernière viendra commencer la rangée suivante et ainsi de suite. Avec cette méthode de pose aucun joint n’est aligné. En revanche, c’est la plus économique, il n’y a pas de perte de matériaux, toutes les chutes de coupes sont utilisées.

assemblage lambris coupe perdue

La pose en coupe de pierre

Avantage : esthétique marquée
Tous les joints sont alignés un rang sur deux. Les chutes peuvent être importantes en fonction des dimensions du mur et de celles des lames de lambris. Les lames sont aboutées un rang sur deux de part et d’autre de l’axe (lame 1 et 2) et coupées, si besoin, à la bonne longueur. La rangée suivante se poursuit par une lame entière (3) centrée. Les portions de lames 4A et 4B sont coupées dans une lame entière, et aboutées à gauche et à droite de la lame 3. L’opération est répétée pour la troisième et la quatrième rangées de lames et ainsi de suite. Cette méthode de pose est beaucoup plus esthétique que la précédente mais elle occasionne parfois des chutes importantes.

assemblage lambris coupe pierre

Astuce
Dans le cas d’une pose verticale, il est fréquent d’utiliser une seule lame (si la hauteur sous plafond est inférieure ou égale à la longueur de la lame + hauteur plinthe).

4 - PRÉCAUTIONS AVANT LA POSE


Conditions de stockage :

Les lambris doivent impérativement être stockés bien à plat pendant 8 jours avant la pose sur leur lieu de mise en oeuvre, dans les conditions d’utilisation finale. Emballage ouvert afin de stabiliser le matériau à la température et l’hygrométrie ambiante.

État du chantier avant la pose :

La pose ne peut être entreprise que lorsque les conditions suivantes sont réunies :

  • les locaux sont à leur ambiance d’utilisation et protégés contre toute réhumidification,
  • les fenêtres sont vitrées,
  • les plâtres et enduits ou raccords à base de liants hydrauliques sont terminés et secs (on considère généralement qu’un délai de séchage de 20 jours est nécessaire en atmosphère ventilée),
  • les parois et les sols des locaux sont nettoyés, les huisseries et bas de parois sont débarrassés de toute surépaisseur de plâtre, ciment, enduit, etc.

Sont considérés comme secs : béton et maçonnerie contenant moins de 2,5 % d’eau, plâtre contenant moins de 5 % d’eau.
De plus, pour les lambris vernis en usine, la pose doit être entreprise après les travaux de peinturage. De même, les lambris en plafond doivent toujours être posés après les cloisons humides ou les cloisons en carreaux de plâtre.

5 - PRÉPARATION DES MURS ET DES PLAFONDS

L’application directe des lames de lambris sur un mur est envisageable uniquement sur une paroi à base de panneaux de bois.
Sinon, dans tous les autres cas, on mettra en oeuvre un réseau de tasseaux, fixés au mur, en veillant à une ventilation suffisante de la face arrière des lames de lambris.

Choix des tasseaux :

Les tasseaux sont en bois ou en panneaux dérivés du bois d’une épaisseur minimale de 10 mm. PLF recommande l’usage de tasseaux rabotés Sapin du Nord de section 21 x 47 mm.
Lorsque les tasseaux sont destinés à être posés sur une paroi humide (exemple : mur extérieur non isolé), ils doivent avoir subi un traitement fongicide (classe d’emploi 2) et ne doivent pas entraver la circulation de l’air derrière les lames, en respectant des espaces de 50 cm² par mètre linéaire de mur.
Dans le cas d’une isolation thermique par l’intérieur, il faudra accorder l’épaisseur du réseau de tasseaux à celle de l’isolant choisi en conservant une lame d’air de 10 mm minimum.

Choix des fixations :

Les tasseaux seront fixés sur la paroi par vissage dans une cheville (sauf si la paroi est déjà en bois ou en panneaux de particules, où les tasseaux seront directement vissés sur la cloison). Pour éviter tous déboires futurs, il faut adapter la cheville à la nature du matériau constituant le mur, la cloison ou le plafond.

Murs pleins Murs creux,
cloisons légères
Béton cellulaire
Mur ou cloison en béton, pierres de taille, moellon ou briques pleines. Mur ou cloison en briques creuses, en briques plâtrières, en parpaings, en plaques de plâtre, en cloisons légères alvéolées.  
Une cheville standard en P.V.C. suffit, c’est la cheville à double ailette ou à ergots antirotation.
Ses ailettes ou ergots, ses crans transversaux et sa fente longitudinale permettent l’accrochage et l’expansion de la cheville dans tous les matériaux pleins au fur et à mesure de la pénétration de la vis.

Il faut opter pour des chevilles à expansion en nylon, en plastique ou en métal spécialement
conçues pour que leur structure s’écarte sur la face arrière de la paroi.

fixation lambris bois

Il faut de préférence utiliser des chevilles en plastique ou en métal à gros filetage, auto-foreuses ou non.

Le nombre de fixation doit être au minimum de 1 point tous les 40 cm pour les éléments de longueur supérieur à 0,50 m sinon un point à chaque extrémité en deçà.

État des parois :

parois pour lambris bois

Le but final est l’obtention d’une surface lambrissée parfaitement verticale et plane. Dans le cas de parois irrégulières, on utilisera des cales en bois pour compenser les irrégularités, voire la mise en oeuvre complémentaire d’un double liteaunage.

Disposition du réseau de tasseaux :

Le réseau de tasseaux doit être perpendiculaire au sens de pose des lames de lambris.

tasseaux pour lambris bois

ATTENTION
L’écartement des supports ne doit pas dépasser 40 fois l’épaisseur des lames.
Dans le cas des lambris décoratifs PLF, on recommande un écartement de 50 cm.
Laissez un intervalle entre 2 tasseaux pour que l’air puisse circuler derrière le lambris. Prévoyez des tasseaux supplémentaires autour des portes et fenêtres ainsi qu’aux endroits destinés à des objets lourds (lavabos…).

6 - FIXATION DES LAMES DE LAMBRIS

Les profils d’emboîtement des lambris décoratifs PLF ont été conçus dans le but de faciliter et de garantir la bonne fixation des lames, soit par clouage, soit par l’aide de clips.

 
Recommandé par les professionnels
Plébiscité par les particuliers
PAR CLOUAGE
PAR CLIPS
Matériels
recommandés
Cloueur pneumatique ou à défaut marteau et chasse clou. Agrafeuse ou marteau.
Organes de
fixation
Pointes tête homme.

Clips 4 mm
Pointes ou agrafes.

fixation lames lambris

Illustration

Clouage dans la languette.

fixation languette lambris

Par clips cloués ou agrafés dans la lèvre inférieure de la rainure.

fixation clips lambris

Avantages
Tenue directe de la lame dans 2/3 épaisseur (offrant la meilleure garantie de stabilité).
Rapidité d’exécution et faible coût de mise en oeuvre.
Fixation parfaitement invisible, démontage ultérieur possible des lames sans détérioration.
Précautions
S’assurer d’une épaisseur suffisante des tasseaux, s’ils sont posés sur un support non clouable. Déconseillé pour une pose sous plafond, endroits mal ventilés, pièces humides.

7 – ASTUCES POUR LE LAMBRISSAGE D’UNE PIÈCE

Pose verticale

Partez de gauche à droite et de bas en haut :

  • rainure côté extérieur (dans le cas d’une pose par clips),
  • languette côté extérieur (dans le cas d’une pose clouée).

pose verticale lambris bois

Pose horizontale

Vous pouvez poser indifféremment de haut en bas ou de bas en haut.
Cependant pour une finition haute sans moulure (cas de plafond parfaitement plan), il est préférable de fixer la 1ère lame en partant du haut :

  • rainure vers le bas (dans le cas d’une pose par clips), une fois la languette délignée,
  • languette vers le bas dans le cas d’une pose clouée.

pose horizontale lambris bois

Posez la 1ère lame en vérifiant le niveau de la verticale et de l’horizontale. Laissez un espace en partie basse de 10 mm minimum pour laisser un passage d’air qui sera très vite recouvert par une plinthe.

ATTENTION
Pose dans les pièces “ humides ” (salles d’eau…) : il est totalement déconseillé de poser des lambris dans des zones soumises au ruissellement.

8 – TERMINAISON ET FINITION

Accessoires d’angles :

Utiliser les moulures et plinthes PLF pour la finition des angles, liaison sol et plafond.
Exemples de liaisons :

angles pour lambris bois

Clips de fixation :

simpson strong-tieclips de fixation

Modèle n° 4 marque Simpson par boîte de 250 unités (fournis avec pointes de diamètre 1,5 x 20 mm).

Détermination du nombre de clips (estimatif)

largeur utile lambris 90 mm 115 mm 140 mm 185 mm
Nbre clips / m²
28
22
18
13
Nbre de m²/ boîte de 250
9
11
14
19
Bouton télécharger